Rizières de Diawar

Sénégal, 2019

 

En ce mois de juillet, c’est la saison de récolte du riz à Diawar, village du nord du Sénégal. L’alimentation des habitants et l’économie du village reposent en large mesure sur la précieuse céréale. La région demeure très aride, proximité avec le Sahara oblige. Et pourtant un ingénieux système d’irrigation fort de nombreux canaux a été mis en place à partir du fleuve Sénégal, frontière naturelle entre le pays éponyme et la Mauritanie. Si certaines familles sont désormais équipées d’une moissonneuse batteuse, la majeure partie de la production n’est pas automatisée et nombre de villageois travaillent encore à la faucille. Le labeur est pénible : chaleur humide et écrasante, démangeaisons, sacs de riz atteignant 90 kilos, pression du rendement…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share your thoughts